Nos solutions spécialisées

Maîtriser les projets informatiques

Méthode Agile

Evolution de la méthodologie projet

Notre offre
Placeholder content. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Texte accordéon
Placeholder content, click to edit. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.
Texte accordéon
Placeholder content, click to edit. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Le pilotage d'un portefeuille de projets

PMO

Project Management Office

Notre offre

Créavalor vous aide à déployer une organisation adaptée et structurer les outils pour mettre en place un PMO, en vous fournissant des solutions simples et performantes pour arbitrer en amont, homogénéïser les méthodes de planification, coordonner et consolider le suivi d'avancement, organiser le reporting, le tout en visant l’amélioration de la performance globale et le respect des délais, objectifs et coûts.

Découvrez notre solution logicielle facilitant la Mise en place d'un PMO

Pourquoi mettre en place un PMO ?
Afin de standardiser et d’industrialiser les activités de gestion de projets, les entreprises ont de plus en plus recours à la mise en place d'une cellule PMO.

Les quatre principaux enjeux de cette évolution sont :
  • Rentabiliser les investissements et augmenter le ROI des projets ;
  • Garantir l'alignement des projets avec la stratégie globale de l'entreprise ;
  • Normaliser les pratiques de gestion de projet ;
  • Faciliter la gestion du portefeuille de projets.
Les activités d’un PMO comprennent la surveillance, le contrôle et la gestion des projets de son portefeuille. Il a la charge de composer les bonnes équipes et de définir le processus pour évaluer en continu son portefeuille.

Les besoins des organisations sont de plusieurs natures :
  1. S’assurer que les projets lancés soient pertinents ;
  2. Être capable de prioriser les projets entre eux ;
  3. Sécuriser et maîtriser les projets à enjeux majeurs ;
  4. Disposer d’un état d’avancement des projets conformes à la réalité ;
  5. S’assurer que l’impact des projets sur le fonctionnement quotidien de l’entreprise soit sous contrôle ;
  6. Faire fonctionner de concert les niveaux stratégiques, opérationnels et économiques ;
  7. Fournir des reportings consolidés aux différents services.
Le fait d’avoir une vue consolidée et à jour de son portefeuille projet permet aux Directions d’agir et de réagir de façon appropriée.
Les différents types de structure PMO

Quand on parle de PMO, cela peut concerner un service ou un métier.

Le PMO en tant que service (Project Management Office).

Il est le département qui gère le portefeuille des projets.
Le portefeuille de projets n’est pas qu’une simple liste de projets. Dans cette liste, les projets sont hiérarchisés en fonction d’un ensemble de critères répondant aux objectifs stratégiques de l’entreprise, en considérant des contraintes internes et externes pondérées par le risque.
Les activités, dans la cellule PMO, sont continues car les variables qui influencent les décisions sur le contenu du portefeuille doivent être constamment surveillées et communiquées.

Ses fonctions sont notamment :

L’investissement global, les bénéfices et l’optimisation des risques ;
La surveillance active de la performance du portefeuille ;
L’adaptation au changement d’Environnement de l’entreprise ;
L’échange d’informations et des liens associés aux portefeuilles opérationnels.

Le PMO en tant que personne (Project Management Officer).

Il est le manager du portefeuille de projets.Il est responsable de l’analyse, de la gouvernance et des outils utilisés pour planifier, créer, évaluer et arbitrer les projets dans le portefeuille.
Le gestionnaire de portefeuille est également chargé de communiquer les priorités du portefeuille et de fournir des informations sur l’état des investissements en cours, pour que le portefeuille puisse maintenir et établir de nouvelles priorités ou que de nouveaux projets soient proposés.

Le financement de l'innovation avec le CIR

CIR

Crédit Impôts Recherche

Notre offre

Créavalor vous aide à lever les freins et bénéficier pleinement de la mesure fiscale en vous fournissant des solutions simples et performantes pour vous aider à prévoir, suivre, et justifier le montant des dépenses éligibles au Crédit d’Impôt Recherche.

Origine et objectifs du CIR

Seuls les projets de Recherche (et les dépenses associées) remplissant les critères d’éligibilité au Crédit d’Impôt Recherche (CIR) au sens de l’article 244 quater B du Code Général des Impôts (CGI) ouvrent droit au dispositif de Crédit d’impôt Recherche (CIR).

Du fait de sa double nature fiscale et scientifique, la mise en oeuvre du Crédit d’impôt Recherche (CIR) est parfois délicate.

Il est indispensable de :
• sélectionner uniquement les projets innovants satisfaisant l’ensemble des critères d’éligibilité ;
• décrire et documenter les projets pour répondre aux éventuelles interrogations d’un contrôleur ;
• justifier financièrement les dépenses éligibles au regard des travaux effectués.
• connaître les évolutions du dispositif d’une année sur l’autre.

Les modalités pour récupérer le montant du CIR

Seuls les projets de Recherche (et les dépenses associées) remplissant les critères d’éligibilité au Crédit d’Impôt Recherche (CIR) au sens de l’article 244 quater B du Code Général des Impôts (CGI) ouvrent droit au dispositif de Crédit d’impôt Recherche (CIR).

Du fait de sa double nature fiscale et scientifique, la mise en oeuvre du Crédit d’impôt Recherche (CIR) est parfois délicate.

Il est indispensable de :
• sélectionner uniquement les projets innovants satisfaisant l’ensemble des critères d’éligibilité ;
• décrire et documenter les projets pour répondre aux éventuelles interrogations d’un contrôleur ;
• justifier financièrement les dépenses éligibles au regard des travaux effectués.
• connaître les évolutions du dispositif d’une année sur l’autre.

La justification du montant du CIR

Seuls les projets de Recherche (et les dépenses associées) remplissant les critères d’éligibilité au Crédit d’Impôt Recherche (CIR) au sens de l’article 244 quater B du Code Général des Impôts (CGI) ouvrent droit au dispositif de Crédit d’impôt Recherche (CIR).

Du fait de sa double nature fiscale et scientifique, la mise en oeuvre du Crédit d’impôt Recherche (CIR) est parfois délicate.

Il est indispensable de :
• sélectionner uniquement les projets innovants satisfaisant l’ensemble des critères d’éligibilité ;
• décrire et documenter les projets pour répondre aux éventuelles interrogations d’un contrôleur ;
• justifier financièrement les dépenses éligibles au regard des travaux effectués.
• connaître les évolutions du dispositif d’une année sur l’autre.

Le contrôle du CIR déclaré

Le Crédit Impôt Recherche (CIR) est vérifié dans le cadre des contrôles fiscaux. A compter de 2008, le délai de prescription est de 3 ans à compter du dépôt de la déclaration.

Tout d’abord, le contrôleur fiscal validera seul le bien fondé du montant déclaré. En cas de doute sur l’éligibilité technique du projet, il demandera une expertise auprès du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche afin de valider le caractère de "Recherche".

En cas de contrôle fiscal, l’entreprise déclarante doit pouvoir fournir tous les documents justificatifs pertinents (financiers et scientifiques).

Le risque de contrôle fiscal serait l’un des principaux freins au développement du Crédit d’Impôt Recherche.

Le management de l'activité informatique

ITIL®

Information Technology Infrastructure Library

Notre offre

Créavalor vous aide à intégrer les concepts d’ITIL dans votre organisation en mettant à votre disposition les compétences de ses experts pour fournir à la Direction des Systèmes d’Informations des outils et méthodologies destinés à améliorer la qualité de ses prestations.

Origine et objectifs ITL®

Développée initialement par l’organisation du commerce (OGC) britannique à la fin des années 80, puis largement diffusée dans le monde anglo-saxon, la démarche ITIL (Information Technology Infrastructure Library) s’appuie sur un référentiel des meilleures pratiques de mise en œuvre et de gestion de l’activité informatique dans les entreprises. 

L’approche ITIL se fonde sur des principes forts :
- l’orientation client, 
- l’industrialisation des services, 
- l’optimisation des ressources,

pour guider la transformation des directions informatiques sur les plans organisationnels, culturels et techniques afin de délivrer des services dont la qualité soit conforme aux attentes de l’entreprise. 

Une version 3 du référentiel, publiée en Mai 2007, vise à mieux aligner la mise en œuvre de l’activité informatique avec la stratégie de l’entreprise. 

Les enjeux d'ITL®

La complexité des systèmes d’information, et l’exigence toujours plus forte en matière de qualité de service, obligent les DSI à s’organiser pour répondre rapidement aux enjeux des métiers, tout en contrôlant efficacement leurs coûts. 

 

Dans ce contexte, ITIL doit permettre de définir, organiser, structurer et rationaliser les organisations et processus de production pour atteindre l’excellence opérationnelle des services informatiques.

L'activité informatique est transverse

L’informatique concerne l’ensemble de l’organisation. La DSI fournit en permanence des prestations de services destinées à : 
- mettre en œuvre avec les différents acteurs des outils leur permettant d’optimiser leur travail quotidien, 
- sécuriser le fonctionnement de ces outils matériels et logiciels, 
- développer avec ces acteurs de nouveaux outils en intégrant les besoins liés au déploiement de la stratégie et l’évolution de l’offre technologique. 

Les directions informatiques doivent donc s’organiser en prestataires de services internes en charge des objectifs précédents tout en optimisant les coûts d’investissement et de fonctionnement des outils informatiques.

C’est par le biais de la contractualisation de la relation avec les utilisateurs de ces services dans les différents processus que les responsabilités seront définies (Rôles et Fonctions).

Quelle méthode d’implantation ?

Il est essentiel de s’interroger sur les thèmes suivants :

  • comment faire du SI un outil de création de valeur pour l’Organisation (avantage concurrentiel, innovation, optimisation, modernisation, etc.) ?
  • comment fiabiliser le SI en maîtrisant les risques (Qualité, Sécurité, Conformité) ?
  • comment augmenter la transparence des relations entre les acteurs du SI ?
  • les moyens humains, les référentiels, les partenaires, les outils sont-ils adaptés aux objectifs ?

 

L’analyse de production informatique (processus, organisation, outils) conduit à :
- une proposition, puis mise en œuvre, d’un plan d’amélioration ;
- l’alignement des processus IT au regard des meilleures pratiques ITIL, ce qui peut conduire à des modifications pour plus d’efficacité ;
- la révision des processus transverses spécifiques à la Direction Informatique (gestion des incidents, gestion des changements, gestion des mises en production, ...).